Voyance

Les cartes fortes de la tarologie

Le jeu de tarot séduit depuis déjà plusieurs siècles petits et grands, et ce, car c’est un jeu qui s’associe à la divination, mais est également, un jeu de société poussant les joueurs à faire travailler leur mémoire et leurs sens de la stratégie.

Différents modèles de jeux de tarot existent et le point en commun entre eux est qu’ils se composent tous de 78 cartes. 54 cartes dans le jeu sont considérées comme étant des cartes classiques, de l’As au Roi, en plus d’un cavalier se trouvant entre chaque dame et valet.

Mais quelles sont les cartes fortes en tarologie ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans le présent article !

Quelle est l’histoire de la tarologie ?

Le jeu de tarot, avec 21 atouts et l’excuse, ayant un rôle important dans le calcul du score à la fin du jeu, est disponible :

  • dans les boutiques de jeu ;
  • les boutiques en ligne ;
  • ou bien dans des magasins de papeterie.

Ce jeu a fait sa première apparition au nord de l’Italie, à la fin du Moyen Âge, et son histoire s’est inscrite dans le monde de la divination. Mais bien avant, c’était un jeu de cartes avec lequel les aristocrates de Milan et de Florence s’amusaient durant les fêtes, et cela, jusqu’au 18e siècle, où il est devenu un jeu de divination.

De ce fait, le jeu s’associe à une méthodologie, par des figures du domaine de la science occulte. L’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée intervient au début du 20ᵉ siècle dans le monde du tarot, ce qui permettra de modeler le jeu.

Ce type d’organisation a poussé les artistes à interpréter les archétypes à leur manière. Cela a engendré le renouvellement de la tradition, par conséquent, le tarot a fait son apparition le monde de l’art.

Les artistes n’ont pas été les seuls à être fascinés par cet art, mais également les créateurs de mode. Le tarot a toujours été considéré comme une méthode de développement personnel au fil des siècles et sert à se connecter avec les créations d’art magnifiques et avec l’Univers.

Quelle est la bonne manière de jouer avec des cartes de tarologie ?

Le tarot représente un jeu populaire très apprécié pour les qualités stratégiques et la prise de risque que doit effectuer un joueur pour gagner. Entre 3 à 5 personnes peuvent y jouer en même temps. Le but est d’avoir le maximum de points dès qu’une manche se termine.

Ce jeu est constitué de 56 cartes, allant de l’As au Roi, à la carte supplémentaire « le cavalier ». On a, en plus, les atouts qui sont de 21 cartes et qui permettent de couper n’importe quelle couleur. Une dernière carte existe, qui est « l’excuse », son rôle est de constituer le joker.

Au début du jeu, les cartes sont étalées et chaque joueur doit en choisir une, la personne ayant la carte la plus faible peut distribuer les cartes. La distribution se fera 3 par 3 pour chaque joueur et le distributeur se doit aussi de créer « le chien », constitué de 6 cartes. Le premier joueur à commencer à jouer est celui se trouvant à gauche du distributeur.

Le joueur se doit de parier sa victoire, et ce, en prenant un grand ou un petit risque, en fonction du niveau d’enchère qu’il choisit.

4 niveaux existent, à savoir :

  • une garde ;
  • une petite ;
  • une garde contre le chien ;
  • une garde sans chien.

Il est à noter que les points se comptent séparément, les points des plis de l’équipe et les points des plis du preneur.

Quelles sont les cartes fortes en tarologie ?

Concernant la force des cartes du jeu de tarot, elle peut être plus ou moins modifiée, en fonction du jeu. Pour le Blackjack par exemple, toutes les cartes ont exactement une force similaire.

Lors du déroulement du jeu du Président, par contre, toutes les cartes ne sont pas dotées de la même force. Le joker représente, lui, la carte la plus forte, étant donné qu’il casse la logique du jeu et qu’il n’est pas du même ordre que les autres cartes.

Ce dernier est suivi par l’arcane numéro 2 qui est la paresse dans le tarot de Marseille. On a, par la suite, l’As, la carte forte et imprenable, suivie :

  • du Roi ;
  • la dame ;
  • puis enfin, le valet.

Il faut donc, avant de commencer votre jeu de cartes de tarot, que vous ayez une petite idée quant au déroulement d’une partie, et ce, car il y a toujours certaines modifications en passant de jeu en jeu, tout en tenant compte de la différence de force entre les cartes pouvant changer les règles du jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.